Source Reza

La collaboration francophone sur la prise de décision partagée FREeDOM (FREnch collaboration on shared DecisiOMaking) a été créée en juin 2014 à Lausanne à l’initiative de chercheurs suisses, québécois et français travaillant dans le domaine depuis plusieurs années. Leur constat relatif aux travaux sur le thème dans les pays francophones était commun :

  • Une demande croissante des citoyens afin d’être informés et participer aux décisions de santé qui les concernent avec souvent un cadre juridique soutenant cette demande,
  • Un souhait des professionnels de santé d’offrir des pratiques de prise de décision partagée,
  • Un soutien croissant des décideurs publics favorables à l’approche,

Mais malgré ces bonnes volontés et ce constat globalement positif, une faible diffusion et implantation de l’approche de prise de décision partagée en pratique médicale routinière qu’il s’agisse de la prévention, des traitements et du suivi.

La collaboration FREeDOM s’est donc constituée afin de développer et implanter la prise de décision partagée dans la rencontre professionnels de santé-usagers, ie. le processus d’information bilatéral et de discussion sur lequel s’appuie ces acteurs pour parvenir à un accord commun sur la décision prise, dans les pays francophones. Elle est aujourd’hui composée d’une centaine de patients et associations de patients, professionnels de santé, chercheurs en Sciences Humaines Economiques et Sociales, représentants d’instances officielles qui se sont réunis plusieurs fois et ont ainsi défini 3 priorités de travail appliquées principalement aux maladies chroniques de la prévention, au diagnostic, aux traitements et suivi et observance :

  • La formation : Développer des programmes de formation initiale et continue à la prise de décision partagée en mettant l’accent sur la formation dans les facultés de médecine, de pharmacie et les écoles d’infirmières.
  • La recherche : Agir comme un catalyseur pour les collaborateurs potentiels sur des projets de recherche en priorité interventionnels et d’implantation, mais aussi exploratoires et conceptuels en créant des groupes de travail, voire des réseaux de personnes, souhaitant travailler ensemble.
  • La communication à destination du grand public : Elaborer des moyens pour communiquer aux usagers la possibilité de participer aux décisions de santé qui les concernent en se basant sur des conférences-débats, des interviews dans les médias grand public et spécialisés.

La Collaboration FREeDOM est bénévole et ne bénéficie à ce titre d’aucun financement.

Si vous souhaitez également être membre de la collaboration FREeDOM contactez nous par le biais du formulaire dans la rubrique « Contact »

 

Dernière mise à jour le 6 mai 2019